Réponse

Une communication à la Société Royale d'Horticulture de Paris en 1846 nous l'apprend : le baron de Kenny planta des camellia sinensis (autrement dit, des théiers) !

Le Journal d'agriculture pratique et de jardinage précise :

"Ceci nous conduit à dire quelques mots de la culture du thé qui semble pouvoir s’accommoder encore mieux de notre climat que le camellia. M. le baron de Kenny, propriétaire à Cassel (Nord), fait en ce moment de louables efforts pour en introduire la culture dans son département, et il est bien à désirer qu’il ait des imitateurs. Il a déjà fait planter dans sa propriété 220 pieds de ce précieux arbuste, savoir 50 thés moirs et 170 thés verts. Tous ont parfaitement repris en pleine terre, et au 11 mars, grâce à la douceur exceptionnelle de la saison, leurs bourgeons commençaient à se développer ; les thés verts surtout étaient dans un état de santé florissant."

La plantation résista à un hiver où le thermomètre descendit à -6°, mais malheureusement on ne connaît pas la suite de l'expérience !

Date de dernière mise à jour : 20/05/2019

×