Benjamin Dewarlez-Lepers

Benjamin Dewarlez est un architecte né et mort à Lille (mars 1767 - 9 septembre 1819).

Parmi ses oeuvres figure la transformation en 1810 à Cassel du château de Vandamme, surnommé La Frégate.


Notice biographique (d'après Wikipedia) :

Benjamin Allard Joseph Dewarlez est né le 15 mars 1768 à Lille et baptisé dans la paroisse Saint-Etienne.

Il est le fils de Allard Roger Dewarlez, maître serrurier et de Julie Becquet.

Il suit les cours d’architecture des écoles académiques de Lille et commence sa vie professionnelle auprès de Monsieur Prieur, architecte graveur à Paris, puis revient à Lille suite aux évènements révolutionnaires, lorsque la Révolution ne lui permit plus de survivre du à la paralysie des industries de luxe. Il passa plusieurs années dans l’atelier de l’architecte lillois François Verly dont il devint l’élève. En décembre 1793 il fut chargé d’organiser la fête à Lille pour célébrer la prise de Toulon par les armées républicaines. Ce travail eu l’avantage de le faire connaitre, et la municipalité lui donna la tache de transformer l’ancien couvent des Recollets en collège, bibliothèque, musée, et écoles. Par la suite il fut chargé de la construction de la Salle de Concert. En 1810 il fut en charge de diriger les fêtes à Lille et Cambrai à l’occasion du passage de Napoléon.

Sa mort le 9 août 1819 à Lille entravera de nombreuses réalisations laissées au stade d'étude mais son fils Achille Dewarlez saura prendre la relève.

 

 

 

Oeuvres

Portail de l'ancien cimetière de Roubaix (1804-1809, détruit).

 

 Marché aux Poissons de Lille (1805) détruit en 1870 pour la construction de la rue de la Gare).

Image : Bibliothèque de Lille

Marche aux poissons lille

Conservatoire de Musique de Lille (1808)

Place du Concert à Lille.

Auteur de l'image : inconnu

Th 6

Portail du cimetière de Seclin (1808) .

Auteur de l'image : inconnu

 

Th 3

Passerelle Napoléon sur l'esplanade de la Citadelle de Lille (1809-1812 détruite en 1918).
Le premier pont couvert en Europe. Il enjambait la Deule sur l’esplanade de la Citadelle. Détruit par les allemands en 1918, partiellement reconstruit pour l’exposition de 1920 et détruit à nouveau par les allemands en 1944.

Auteur de l'image : inconnu

Th 2

Manège civil (école d'équitation) sur l'esplanade de la Citadelle de Lille (1810-1811 détruit).
Le Manège Civil de Lille, construit sur les plans de l'architecte Benjamin Dewarlez, était situé au nord de la façade de l'Esplanade, entre l'ancien parc aux Projectiles (magasin d'artillerie) et le pont du Petit-Paradis. D'inspiration classique, l'édifice était reconnaissable avec son architecture digne des temples grecs. 
Devant lui, se trouvait la statue du général Négrier qui, bien qu'érigée en 1849, fut installée face à l'école d'équitation dans les années 1860. Le Manège n'existe plus aujourd'hui. A son emplacement, se trouve désormais un parking aérien grossièrement aménagé.

Auteur de l'image : inconnu

Ecole d equitation 1

  • Arc de triomphe pour la visite de l'Empereur à Lille en 1810

(détruit).

Image : Bibliothèque de Lille

Arc triomphe lille

Transformation du couvent des récollets en école académique à Lille
(détruit).

 

Château de Marke (Belgique).

Auteur de l'image : inconnu

Foto 20118 1

Petit château de Nieppe

(détruit)

La reconstruction fut achevée en 1802. les douves comblées en façade, la "Maison Blanche" était alors un manoir de style italien, meublé en style Empire, entouré d’un jardin dessiné à l’anglaise.

Auteur de l'image : inconnu

Th 7

Embellissement de l'hôtel de ville de Dunkerque (1811)

Élévation d'un péristyle composé de quatre colonnes d'ordre ionique sur la façade donnant sur la place d'armes.

En 1808, Benjamin Dewarlez Lepers présente les plans d' une nouvelle façade donnant sur la place d'armes, précédée d' un péristyle de 4 colonnes, exécutée en 1811-1812 par Fontaine et Vasseur.

Auteur de l'image : inconnu

 

Hotel de ville dk

Église Sainte-Rictrude de Marchiennes.

 

Église Saint-Martin de Wavrin (détruite).

 

Église Saint-Pierre Saint-Paul de Landrecies.

 

Église Notre-Dame de la Visitation d'Auby (détruite).

 

Date de dernière mise à jour : 07/02/2017

×